Les règles de la ponctuation française

ponctuation

A l'oral, la voix monte, descend, observe des temps de pause, des arrêts,… Elle permet à elle-seule de moduler et de cadencer notre discours, de lui donner tout son sens, de mettre en avant certains mots, certaines phrases.

A l'écrit, toute cette richesse inhérente à la voix n'est plus. Il fallut donc trouver d'autres moyens de se faire comprendre des lecteurs, de traduire les oscillations de timbre et de rythme. Ces moyens nous furent offerts par trois grammairiens et dirigeants successifs de la grande bibliothèque d'Alexandrie au IIIe et IIe siècle avant JC, Zénodote, Aristophane et Aristarque, en introduisant les signes de ponctuation. Les premiers d'une longue histoire qui s'écrit d'ailleurs toujours. Car si les signes actuels demeurent inchangés depuis le XVIIe siècle, de nouveaux tentent régulièrement de s'imposer, notamment avec les nouveaux média de communication tels que les chats et autres sms.

Mais laissons la passionnante histoire de la ponctuation et revenons à ces signes. Ils sont au nombre de 10 dont voici les règles à respecter:

  • La virgule

    Texte,[espace]texte.


    Voici divers exemples d'application :

    • Bordeaux, le 25 avril 2016.
    • Dans la chambre, il y avait un lit, un bureau, une armoire et une bibliothèque.
  • Le point-virgule

    Texte[espace];[espace]texte.


    Voici divers exemples d'application :

    • Isabelle jouait au tennis ; son frère préférait le football.
    • Sa voiture est tombée en panne au milieu de la campagne ; heureusement un fermier passait par là.
  • Les deux-points

    Texte:[espace]Texte.


    Voici divers exemples d'application :

    • Paul Valéry a dit : « L'art est fait de beaux détails. »
    • Arrivé au bord de la falaise, il s'écria : « Ciel, je suis perdu ! »
  • Le point

    Texte.[espace]Texte.


    Voici un exemple d'application :

    • Le musée du Louvre, ancienne demeure des rois de France, est depuis deux siècles l'un des plus grands et des plus beaux musées du monde. Il attire chaque année des milliers de visiteurs.
  • Les points de suspension

    Texte...[espace]texte.


    Voici divers exemples d'application :

    • Un jour, je ferai le tour du monde…
    • Elle est… partie hier matin.
  • Le point d'interrogation

    Texte[espace]?[espace]texte.


    Voici divers exemples d'application :

    • Allez-vous dimanche prochain à la piscine ?
    • Comment allez-vous ?
  • Le point d'exclamation

    Texte[espace]![espace]texte.


    Voici divers exemples d'application :

    • Que cette fleur est belle !
    • Sortez d'ici immédiatement !
  • Les guillemets

    Texte[espace]«[espace]texte[espace]»[espace].
    OU
    Texte[espace]"[espace]texte[espace]"[espace].


    Voici divers exemples d'application :

    • Il se tourna vers moi et me demanda : « Avez-vous l'heure ? »
    • Après une séance de yoga, je me sens tellement « cool ».
  • Les parenthèses

    Texte[espace](texte)[espace]texte.


    Voici un exemple d'application :

    • Il n'a pu se présenter à son entretien (ce n'était d'ailleurs pas la première fois) et n'a même pas pris la peine de s'excuser.
  • Les tirets

    Texte[espace]-[espace]texte.

    -[espace]Texte.


    Voici divers exemples d'application :

    • - Une gomme ;

      - Une règle ;

      Les Vikings - de hardis navigateurs - ont vraisemblablement découvert l'Amérique bien avant Christophe Colomb.

Source : www.la-ponctuation.com

    À LIRE AUSSI :

  • Un espace ou une espace ?

    En ancien et moyen français, le mot espace était indifféremment (...)

    Lire plus...
  • É ou E : faut-il accentuer les majuscules ?

    Pour répondre précisément à la question, il ne serait pas inutile de (...)

    Lire plus...
  • Les règles de la ponctuation française

    A l'oral, la voix monte, descend, observe des temps de pause (...)

    Lire plus...