Prototypo.io : dessiner vos propres polices

Aperçu des fonctionnalités de Prototypo

Porté par deux français, Yannick Mathey et Louis Remi Babé, le projet Prototypo.io ambitionne d’offrir au novice un outil simple et puissant de retouche et d’édition de police. Le projet est actuellement en développement et devrait donner lieu en octobre à une campagne de crowdfunding afin de réunir les fonds nécessaires pour lancer une version plus complète.

La typographie est un prérequis important pour tout designer. Il est donc assez naturel qu’un jour un graphiste cherche à s’intéresser de près ou de loin à ce domaine si particulier. Si vous cherchez un outil qui vous permette de modifier ou dessiner une police de caractères sans pour autant vous noyer sous le jargon technique, Prototypo.io pourrait bien vous convenir.

Ce projet lancé par deux français espère offrir aux designers curieux un outil basé sur le web permettant de simplifier les tâches les plus complexes du processus : « Le design typographique faisant partie d'un système, l'alphabet, j'ai décidé de chercher quelles étaient les récurrences que l'on trouvait dans le dessin et comment les automatiser », explique Yannick Mathey.

« Le but était de ne laisser au créateur que la phase de création en lui prémâchant les aspects techniques, ces micro-détails typographiques qui font qu'un caractère est réussi (proportions, corrections optiques, etc.) ».

Après plusieurs années passées à travailler sur son projet, il est rejoint par Louis-Remi Babé, développeur et intégrateur Web, qui découvre le projet et décide du même coup de lui apporter son aide pour développer l’application.

Prototypo.io avance, lentement mais sûrement. Les deux initiateurs du projet se voient une fois par semaine pour développer et ont déjà mis en place une première version de Protoypo.io, codée avec processing, un langage de programmation libre basé sur Javascript. À terme, le projet devrait néanmoins s’ouvrir sur le Web, une évidence pour Yannick : « La version alpha que l'on voit dans la vidéo a été codée avec processing. C'est en le présentant à plusieurs personnes et en écoutant leurs remarques que j'ai compris qu'une application évolue plus vite lorsque les utilisateurs ont la main dessus et finissent par détourner l'application. Ils ouvrent alors des possibilités qui n'étaient pas forcément pensées au départ : voilà l'intérêt de le diffuser auprès d'un public le plus large possible et de le rendre "libre". »

Pour le moment, une première bêta est prévue pour octobre 2013 et devrait proposer toutes les fonctionnalités de la version actuelle. Mais si la campagne de crowdfunding parvient à rassembler les fonds nécessaires, les deux français espèrent ajouter de nombreuses possibilités :

« Le but de la campagne est de nous donner les moyens de nous y consacrer à plein temps. Nous voulons multiplier le nombre de glyphes pour couvrir tous les glyphes occidentaux (ponctuation, accents, chiffres, etc.), multiplier les formats d'exportation, permettre de redessiner les béziers manuellement, ajouter/supprimer des points, bref, une multitude de choses qui feraient passer Prototypo.io d'une application "fun" à une application utilisable par et pour tous, amateurs et professionnels ».

Source : www.creanum.fr par Louis Adam

    À LIRE AUSSI :

  • 365 Typo : une multitude de styles typographiques

    L'ouvrage 365 Typo est un livre annuel publié en collaboration avec (...)

    Lire plus...
  • Prototypo.io : dessiner vos propres polices

    Porté par deux français, Yannick Mathey et Louis Remi Babé, le projet (...)

    Lire plus...
  • Type:Rider : un jeu vidéo typographique

    Comment lier l'histoire, la typographie et le jeu vidéo ? (...)

    Lire plus...